Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Je m'intéresse aux symbolique du scarabée, vous avez des infos à partager, nous pouvons échanger sur le sujet?

LE SCARABEE SACRE

Les Égyptiens se tournaient vers la nature pour nourrir leur imagerie cosmique. Les activités du modeste bousier fournissaient une allégorie idéale aux mouvements du soleil durant la journée.

Le bousier pond ses oeufs dans une boulette de crottin qu’il roule juqu’à son terrier. Soigneusement protégés, les oeufs sont couvés par la chaleur des rayons solaires. Les Égyptiens étaient friands de ce type de représentation allégorique: ils voyaient, dans le cycle vital du bousier, l’image du soleil dans son voyage quotidien entre le Duat et les deux horizons est et ouest.

29102007180541.jpg

D’autres aspects s’ajoutaient au symbolisme du scarabée. A l’intérieur de la chaude enveloppe, l’oeuf finissait par éclore pour libérer une larve qui donnerait un scarabée. Aux yeux des Égyptiens, celui-ci semblait être né de lui-même. Le premier envol de la créature offrait un autre aspect mythique, celui du soleil prenant son essor dans le ciel. Comme le dit le Livre des morts: « Je me suis envolé comme les êtres des origines, je suis devenu Khepri… »

Ainsi le Scarabée-bousier personnifiait Khepri, l’aspect matinal du dieu-soleil, et, par extension, la résurrection du soleil (et, bien sûr, du pharaon). Dans les tombes et sur les papyrus, Khepri est représenté comme un scarabée voguant sur Noun, les eaux du chaos, ou encore comme un humain à tête de scarabée.

Les scarabées rituels étaient confectionnés dans divers matériaux – la pierre et la terre cuite vernie, entre autres – et pouvaient remplir des fonctions ornementales outre leurs propriétés magiques. Sous le Moyen Empire, ils ornaient les sceaux et, durant le Nouvel Empire, sous Aménophis III, leur partie inférieure plate servait de support à toutes sortes de textes.

Les scarabées jouaient également un rôle important dans l’attirail funéraire. Presque toujours de couleur bleue (poterie vernie), les scarabées funéraires étaient de grosses amulettes ailées souvent attachées sur la momie au milieu des filets de perles qui recouvraient le torse. Un autre type de scarabée était enfoui dans les bandelettes de la momie: le coeur-scarabée, portant en inscription un chapitre du Livre des morts.

http://fandemythologie.unblog.fr/2007/10/07/le-scarabee-sacre/
Tag(s) : #ANIMAUX

Partager cet article

Repost 0