Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sabrina

Mardi 3 mai, première réunion de l’année avec groupe nature de Faverges, voici quelques plantes que nous avons vu ce soir là :

1. Grémil pourpre-bleu

Lithospermum purpurocaeruleum L.

Famille des Borraginacées

 (Lithospermum officinale) est considéré comme diurétique et peut

S’utiliser en décoction. Voici toutefois ce qui est noté concernant sa toxicité

: "Les alcaloïdes pyrrolizidiniques (que la plante contient) provoquent

expérimentalement des tumeurs hépatiques. La plante elle-même n'a jamais

provoqué de troubles répertoriés." On peut supposer que le Grémil pourpre-bleu peut s'utiliser de même.

 

2. La Pulmonaire  esp ?

Pulmonaria esp ?

Famille des Borraginacées

Depuis l'Antiquité, la plante est utilisée pour soigner les maladies des voies respiratoires, ce qu'étaient censé indiquer les tâches blanches de ses feuilles suggérant des alvéoles pulmonaires, d'où son nom.

Utilisations culinaires :

- jeunes feuilles en salades,

- grandes feuilles cuites en légumes,

- fleurs en décor sur les salades.

 

3. La mélitte à feuilles de mélisse

Melittis melissophyllum

Famille des Lamiacées

En infusion pour les insomnies.

 

4. Anthyllide vulnéraire

Anthyllis vulneraria

Famille des Fabacées (Légumineuses)

Les fleurs de vulnéraire entrent dans la composition du «thé suisse» qui est un dépuratif.Mélangé à des feuilles de Fraisier, de Framboisier et de fleurs de Prunellier, l’Anthyllis était consommé comme un thé.

Utilisations :

 Faire macérer ses fleurs dans l'huile d'olive pour l'utiliser après comme huile contre les irritations  de la peau et eczéma, très efficace.

 

5. Viorne lantane

Viburnum lantana L.

Famille des Caprifoliacées est un arbuste ou petit arbre de 4 à 5 mètres.

Les fruits de Viorne lantane, Mancienne peuvent être mangés crus, lorsqu'ils sont bien mûrs et ont

acquis une couleur noire. Ils sont légèrement sucrés et leur saveur rappelle un

peu les pruneaux, mais ils n'ont pas beaucoup de pulpe. Il ne faut en abuser

qu'avec modération. Plante dont les baies sont comestibles mais légèrement toxiques.
Ne pas confondre avec la viorne obier aux corymbes de fruits rouges vifs plus petits, toxiques.


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article