Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sabrina

2014-0220.JPGNeuvaine Hildegarde de Bingen

HILDEGARDE DE BINGEN

1098 – 1179

Hildegarde de Bingen, visionnaire du 12e siècle, allemande, abbesse, guérisseuse, compositeur, musicienne, écrivain, célèbre pour ses écrits mystiques, Sainte…

Les bougies brûlent sans interruption 9 jours

100 % végétale, blanche

Poids : 510 grammes

Hauteur : 17 cm

7 euros la bougie

 

Qui est Hildegarde de Bingen ?

DECEDE A 81 ANS

En octobre 2012 le pape Benoit XVI proclama Sainte Hildegarde de Bingen Docteur de l'Eglise, ce fut la quatrième femme à recevoir ce titre après Ste Thérèse d'Avila, Ste Thérèse de Lisieux, et Ste Catherine de Sienne.

ELLE A DES TALENTS MULTIPLES, sensible et pleine de tempérament,

Elle s’intéressait à la médecine, visionnaire depuis sa plus tendre enfance, âgé elle entreprends des voyages ,…

 

Grande figure de la culture européenne médiévale, Hildegarde de Bingen est l'auteur de livres de visions qui fascinèrent son époque et anticipent plusieurs découvertes des astrophysiciens modernes, et de traités de médecine douce qui font encore autorité. Des rois, des papes, l'empereur Frédéric Barberousse lui-même, écoutèrent les conseils ou les réprimandes de cette femme inspirée, généreuse, en qui l'élévation spirituelle allait de pair avec la passion du savoir.

Dixième enfant d'une famille noble très croyante, elle fut consacrée au Seigneur dès son plus jeune âge. À l'âge de huit ans, elle entre au couvent des bénédictines du Disibodenberg sur le Rhin, dans le diocèse de Mayence, pour son instruction sous la tutelle de Jutta de Sponheim (sa tante).

Elle prononce ses vœux perpétuels et reçoit le voile monastique des mains de l'évêque Otto de Bamberg, vers l'âge de quatorze ou quinze ans.

Lorsque Jutta meurt en 1136, Hildegarde est élue abbesse de Disibodenberg, à l'âge de 38 ans.

Elle commence à 43 ans à consigner ses visions, qu'elle a depuis l'enfance, dans le Scivias (du latin sci vias Dei « sache les voies de Dieu »).

En 1147, elle fonde le monastère de Rupersberg.

L'approbation du pape Eugène III lors d'un synode réuni à Trèves 1147-1148 encouragea Hildegarde à poursuivre son activité littéraire. Elle achève le Scivias, composé en 1151. Puis elle écrit le Liber vitae meritorumentre 1158 et 1163 et le Liber divinorum operum entre 1163 et 1174. En 1165, elle fonde le monastère d'Eibingen.Si envoi frais de la poste

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article