Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Hier soir à  la salle des associations de DOUSSARD, il y avait une présentation sur les Grenouilles et les Crapauds, franchement super intéressant, ils ont passé un petit film de 30 minutes sur leur vie,  ensuite les explications pour le problèmes des ces amphibiens qui se font écraser pour traverser à un point d'eau...Vraiment un sujet à approfondir et à s'intéresser...

sauvons nos amis les amphibiens !

 

 

Soirée de présentation de DECOUVERTE des GRENOUILLES et de l'opération de SAUVETAGE de ces amphibiens... Pour découvrir la vie de ces petites bêtes sujettes à bien des idées reçues et les enjeux de leur sauvetage.

 

Ces petits amphibiens, qui sont de véritables indicateurs de la qualité de l’environnement, sont menacés partout en France. La détérioration de la biodiversité entraine celle de leurs habitats terrestres et aquatiques. Le chant de la grenouille est un bon signe environnemental, son silence devrait inquiéter.

 

Il s’agit de préserver les crapauds, grenouilles et tritons contre l’écrasement par les voitures circulant sur les routes. Ces animaux quittent leur abri hivernal (trous dans le sol en forêt, litière de feuilles) au mois de février pour rejoindre un point d’eau où les mâles et femelles vont s’accoupler et pondre des œufs. Certaines routes barrent le chemin de migration entre l’abri hivernal et ces points d'eau de reproduction. Une véritable hécatombe a lieu tous les ans !

Suite à la mise en place du dispositif de barrière temporaire, tous les animaux sont dorénavant sauvés de l’écrasement grâce à des crapauducs.

 

Le dispositif de barrière consiste en l’installation d’une bâche plastique sur quelques centaines de mètres linéaires de chaque côté de la route. Derrière celle-ci, une soixantaine de seaux sont partiellement enterrés. Au moment de la migration, les animaux longent la bâche puis tombent dans un des seaux. Quotidiennement, un personnel technique possédant une autorisation préfectorale récupère les individus puis les relâche immédiatement de l’autre côté de la route après avoir identifié l’espèce et le sexe de l’amphibien "piégé".


 

Infos :


ASTERS

Conservatoire des espaces naturels de Haute-Savoie

04.50.66.91.92 / 06.26.03.14.32

malorie.parchet@asters.asso.fr

www.asters.asso.fr

Tag(s) : #ANIMAUX

Partager cet article

Repost 0