Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sabrina

Je suis allée herboriser avec l’association botanique de Moûtiers « Nature en Tarentaise ».

Nous étions 6 de Faverges : Chantal et José, Marie Reine, Claudie et Jean Marc,  moi et 6 de Moûtiers : Philippe, Jean Paul, Christian, Monique, Christiane et Germaine, la présidente.

 

Dans le groupe de Moutiers il y avait des espérantistes.

 

En  2005, j’avais étudié un peu l’espéranto, alors je comprenais un peu ce qu’ils disaient.

J’avais pris des cours par correspondance, c’était la première fois que j’entendais parler espéranto en dehors de mes cassettes, si j’avais un peu plus de temps, je me serais bien remise, mais j’ai trop d’occupation, je me lève tous les jours entre 5 h et 6 heures et couché à 23 heures, je ne peux pas faire mieux. 7 jours sur 7.

 Mais bon revenons à la Haute- Maurienne.

 
1. Samedi : au col de la Madeleine, au dessus de Lanslevillard,  nous avons rencontré la chenille de la Grande Queue fourchue (Cerula Vinula). Elle était sur notre chemin pour faire plaisir à Claudie, elle a fait un article sur le blog de groupe nature.Claudie

 

Voici une liste des plantes que j’ai pu noter : bien entendu il y  en avait beaucoup d’autres !!

 

Achillea millefolium

Allium sphaerocephalum (ail à tête ronde)

Arctostaphyllos uva-ursi (raisin d’ours)

Artemisia vulgaris (armoise)

Aster alpinus

Astragalus onobrychis

Berberis vulgaris

Bupleurum ranunculoides

Campanula cochleariifolia 

Campanula rotundifolia

Centaurea scabiosa (à feuilles découpées)

Dianthus carthusianorum

Dianthus sylvestris

Echium vulgare (vipérine)

Epilobium angustifolium

Euphorbia  verrucosa 

Gentiana lutea

Helianthenum nummularium

Hepatica nobilis

Juniperus communis

Larix decidua (beaucoup de Mélèzes dans le coin)

Laserpitium siler

Leontodon hispidus 

Lilium martagon

Ononis cristata -  Ononis du Mont Cenis, famille des Fabacées

Cette toute petite bugrane pousse au ras du sol dans les pelouses subalpines et les éboulis. Ses fleurs sont très élégantes, l’étendard est rose clair rayé de foncé, les ailes blanches. L’ensemble de la plante est couvert de poils glanduleux.

Pinus uncinata (pin à crochets)

Poa alpina

Poa annua

Potentilla pusilla

Prunella grandiflora

Prunus padus (à grappes dressées)

Rhamnus pumilus

Rhinanthus alectorolophus

Salix appendiculata

Salix laggeri

Sambucus nigra

Sambucus racemosa (sureau à grappes)

Saxifraga paniculata

Scutellaria alpina

Sedum album

Sedum anacampseros

Sedum montanum

Sempervivum arachnoideum

Sempervivum montanum

Teucrium montanum

Urtica dioica

Verbascum lychnitis (tige très anguleuse)

Veronica spicata

 

Nous avons soupé et dormi au gîte "le Manujo" à Lanslevillard.

Nous avons passé une agréable soirée. J’ai partagé ma chambre avec Marie-Reine.

 

2. Dimanche : du lac du Mont Cenis, nous sommes montés jusqu'au Lac Blanc (2600m) pour aller à la rencontre de l’Eritriche nain, Eritrichium nanum (L.)

Espèce alpine dont les fleurs ressemblent à un myosotis. Les feuilles sont par contre disposées en rosettes et forment un coussinet. Cette Borraginacée peut se rencontrer jusqu’à 3600 mètres !

 

Ajuga pyramidalis

Campanula scheuchzeri

Dryas octopetala

Gentiana nivalis

Gentiana brachyphylla

Gentiana schleicheri (feuilles de la base relevées en spatules de ski)

Gentiana punctata

Geranium sylvaticum

Gymnadenia rhellicani
Leontopodium alpinum

Onobrychis montana

Oxytropis helvetica

Pedicularis cenisia : pédiculaire du Mont Cenis

Cette fleur se développe dans des milieux  plutôt secs sur des pelouses et  dans la  rocaille où l'on retrouve ces petits  casques  roses. Le nom de la Pédiculaire  vient du  latin pediculus, qui signifie " pou ",  on  l'utilisait pour faire des décoctions  pour lutter contre les poux du bétail  notamment.

Petrocallis pyrenaica

Rhododendron ferrugineum

Sempervivum arachnoideum

Senecio doronicum

Silene acaulis

Viola calcarata


 
Nous avons vu énormément de fleurs : le Mont-Cenis est un petit paradis pour les botanistes. C’est un massif des Alpes du Nord à la frontière entre la France (département de la Savoie) et l'Italie. Je ne connais aucun botaniste qui n’a pas fait son tour dans le coin !!!


J’ai noté moins de fleurs dimanche, Philippe expliquait bien pourtant mais je n’étais pas dans mon assiette, des petits soucis personnels. J’essayais de faire bonne figure car j’étais vraiment avec une équipe sympathique et très intéressante. Et société je ne montre jamais quand je ne suis pas bien.

 

Ah la vie ce n’est pas simple !!! Revenons au Mont-Cenis…

 En parlant du Mont Cenis,Il y a eu aussi l'arrivée du Père Fritsch, très grand botaniste qui a fait beaucoup pour le Mont Cenis, il s’est aussi beaucoup occupé du jardin alpin.

J’ai eu la chance de le rencontrer et de faire un stage avec lui.


Voilà mon week end.


J’espère refaire des sorties avec Moutiers car je les trouve très sympathique.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

gene 24/07/2009 23:31

quelle chance , demain on voudrait aller en rando au st barthélémy aux minéraux pour bruno , moi je regarde les fleurs , les papillons mais voilà pas moyen le temps n'est pas avec nous espérons que le mois d'août sera mieux!  j'espère que tu t'es remise de tes petits soucis! bisous.

sablons isabelle 24/07/2009 15:46

Quel chance tu as de pouvoir herboriser sur différents site montagneux, le Mont-Cenis ça me tente bien, c'est très vivifiant là- haut.Bisous