Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sabrina

Le 24 juin, n'oubliez pas de cueillir les noix vertes pour fabriquer la fameuse liqueur de noix vertes.
Certaines personnes fabriquent l'apéritif avec des feuilles, j'ai goûté les deux, les deux sont excellents !!!

La recette dans les jours à venir...mais pour l'instant je vous laisse aller cueillir !!!

Très important de cueillir ce jour là, voici des explications avec le lien de la provenance :
Cueillette magique pour la Saint-Jean

 

Le solstice d’été, c’est la nuit la plus courte de l’année. A peine le soleil levé, le rituel de la cueillette peut commencer. Partir le cœur frais, le ventre vide avec un grand panier et un sécateur. En route, les pieds nus dans la rosée, le cueilleur s’avance à reculons pour ne prendre que les plantes à portée de ses yeux.

Il ramasse les herbes qui lui permettront de préparer poudres, onguents et tisanes. Il choisit minutieusement: armoise, joubarbe, lierre terrestre, marguerite, achillée, millepertuis et sauge. Sept plantes sacrées accompagnées de vingt autres cousines, également reconnues pour leurs vertus. Telle est la tradition de la Saint-Jean.

Une fête de l’amour

Encore célébrée en Belgique, en Suède, en Espagne, au Québec et dans certaines régions de France, la Saint-Jean se déroule le 24 juin, date symbolique du solstice d’été qui honore la fécondité de la nature. C’est le moment où les forces de la terre sont à leur apogée. «Après, les jours recommencent à décroître. On retourne vers l’hiver. C’est à cette occasion qu’il faut ramasser les plantes, avant que leur énergie reparte vers la terre», explique Didier Roguet, ethnobotaniste et conservateur au Jardin botanique de Genève.

Poison et sorcellerie

Fêter la Saint-Jean dans la Cité de Calvin permet de rappeler l’histoire de la région. «Genève a connu sa chasse aux sorcières. En 1652, par exemple, Michée Chaudron est la dernière à avoir été pendue puis brûlée. Comme elle, des femmes ont été condamnées pour sorcellerie parce qu’elles utilisaient les plantes pour guérir», raconte Didier Roguet, en soulignant que la région genevoise recèle de nombreuses espèces utiles à la pharmacopée familiale.

 Suite...link

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

qing et rene 24/06/2009 06:43

Bonjour depuis Liège en Belgique, bon mercredi
A bientôt sur http://belgique-chine.over-blog.com
 a  te lire, je voie que tu as aimer mon pays d'adoption, alors une fois en Belgique je trouve tout si petit, j'ai hate de rentrer
Qing et rené

gene 23/06/2009 23:05

j'ai 1 noyer , mon père faisait du vin de noix , moi j'en fait pas

delphine 23/06/2009 19:47

je ne connaissais pas et je l'ai justement gouté chez ma cousine en Savoie ! faut dire que du côté alcool vous êtes calés lol