Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sabrina

La Mélisse

 

 

Melissa officinalis

 

De la famille des Lamiacées

 

Propriétés :

Antispasmodiques,

Sédatif,

Stimulant,

Digestif, 

Emménagogue …

 

C’est une des plantes les plus efficaces pour soigner le système digestif.

Dyspepsie,  gaz, coliques, nausées, vomissements, douleurs d’estomac, migraines et céphalées d’origine digestives et nerveuses, palpitations d’origine nerveuse, douleurs nerveuses, dysménorrhées, bourdonnements d’oreilles, transports en voiture, en car,…

 

 

Parties utilisées : sommités fleuries, feuilles.

 

Usage interne :

 

Infusion : 20 à 30 g de feuilles ou sommités fleuries dans 1 litre d’eau.
Boire 4 à 5 tasses par jour pour la digestion difficile, vertiges, insomnie, migraine…

Antispasmodique : la même infusion avec 50 g de feuilles.

Pour les vomissements en débuts de grossesse : la plante fraiche en infusion (30 g par litre) 3 ou 4 tasses par jour.

 

Usage externe : la mélisse est efficace contre les douleurs rhumatismales, les douleurs nerveuses, les coups, contusions, soit en application de la plante fraiche écrasée sur la partie douloureuse, soit en cataplasmes de la décoction de plante.

 

 

Vin de mélisse

Faire macérer 60 g de mélisse plante entière dans 1 litre de vin blanc pendant 24 heures, filtrer ou faire une décoction de 60 g de mélisse dans 1 litre de vin.

 

Mélange reconstituant

 

15 g d’au de mélisse

15 g d’eau de cannelle

Mélanger et triturer avec 180 g de crème de lait et 2 jaunes d’œufs + 30 g de sucre jusqu'à obtenir une crème bien lisse.

 

L’eau de mélisse des Carmes

 

La composition de cette préparation qui a fait la réputation de cet ordre religieux a toujours été tenue secrète. Elle s’utilise en soins internes et externes dans tous les cas de malaises, mauvaises digestion, crampes d’estomac, convalescences, chez les vieillards.

 

Il existe plusieurs recettes, en voici une :

 

360 g de mélisse fraiche ou 120 g de mélisse sèche

30 g de zeste de citron frais

30 g de muscade

30 g de coriandre

15 g de cannelle

Laisser macérer tout cela 10 jours dans 2 litres d’eau de vie, filtrer et rajouter

200 g de coriandre

40 g de cannelle

40 g de muscade

5 g de clous de girofle

Laisser macérer toute la nuit, puis filtrer et garder en bouteilles, on peut aussi laisser macérer de nouveau 4 jours puis distiller.

En cuisine, comme condiment dans la salade, le ragoût ou pour faire mariner un poisson.

 

Utilisations autres : dans les armoises, quelques branches de mélisse font fuir les mites.

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

La Renarde 01/02/2009 19:54

Je vais essayer le vin, le reconstituant et la crème dès que le plant aura reverdi et je te dirais. J'utilisais déjà la mélisse dans les armoires : sac avec lavande mais aussi d'autres avec thym, romarin, sariette et mélisse. Avec un petit jeu, une fois le sac fermé! Devines!  En tout cas merci beaucoup et à très bientôt.

Nemetona 01/02/2009 12:32

Ah la mélisse ! J'ai toujours un flacon d'eau de Mélisse des Carmes Boyer sur moi !  (en rando, dans mon sac à main etc.). Miraculeuse plante, vraiment !