Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

Publié par Sabrina

 

 

Depuis le début des temps, les arbres sont associés aux grands mythes et aux grands rites de l’humanité. Ils sont perçus comme des êtres proches et familiers, nourriciers et protecteurs, par une série de notions profondes et importantes comme le feu (le bois des foyers), les outils (lances, épieux, javelots), la maison (abri), la nourriture (fruits).

 

Que l’on pense aux arbres sacrés, à ceux dédiés aux dieux, à celui de la connaissance du bien et du mal, à l’arbre de vie, aux arbres de mai, au lumineux sapin de Noël, aux couronnes de lauriers des grecs, aux chênes vénérés des druides, aux tilleuls,des légendes germaniques, aux arbres saints des Inde, aux arbres de la liberté, aux arbres fleuris du premier printemps, aux arbres toujours verts des cimetières symboles de pérennité, de l’éternité de la vie, aux buis bénis,… les arbres ont été sacralisés de mille manière et introduits dans le folklore par le biais de légendes et coutumes de toutes sortes.

 

Ils symbolisent le lien entre la terre et le ciel, que ce soit chez les Indiens d’Amérique, chez les peuples de Sibérie, dans la tradition judéo-chrétienne, comme dans la religion bouddhique.

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article