Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lundi soir 13 mars, nous étions 10 pour la première soirée de détermination de la saison au groupe nature d’Ugine.

Odette nous a apporté des champignons de la forêt du Tal au-dessus d’Albertville.

Nous avons inauguré le macroscope, excellent nous pouvons tous voir en même temps sur grand écran.

Sur des cônes d’épicéas, Odette a apporté des Collybies et des Mycènes.

Collybie des cônes d’épicéa comestible : chapeau 2-3 cm brun, lisse à ridulé, mat, pied jaune et odeur fongide. Les pieds étant trop durs, seuls les chapeaux se consom­ment. Ne pensez donc pas faire un immense gueuleton, mais plutôt déguster un plat original. (Strobilurus esculentus),

Ne pas confondre avec le Mycène des cônes d’épicéa : Mycena plumipes : chapeau 0,4-3 cm un peu strié au bord, brillant, brun chatain sombre à gris ochracé, un peu plus clair au bord, pied blanchâtre et gris en bas et odeur assez forte de Javel.

 

Champignons et plantes de printemps

Cette Mycène, très courante au printemps, vient comme son nom français l'indique sur les cônes d'épicéa tombés à terre. Son nom latin, quant à lui, signifie «plume, qui a le pied couvert de plumes, de mèches floconneuses», ce qui lui convient bien également... Sa chair fragile, ses couleurs brunes ou grises, son aspect brillant et son odeur de chlore l'empêcheront d'être confondue avec la collybie comestible (Strobilurus esculentus), qui vient au même moment aux mêmes endroits.

 

Champignons et plantes de printemps

Nous vu aussi Clitocybe vermicularis, toxique, sporée blanche. Champignons de printemps.

Ensuite nous avons étudiés des polypores.

Le fameux polypore amadouvier : Fomes fomentarius, l'Amadouvier, est une espèce de champignons basidiomycètes de l’ordre des Polyporales et la famille des Hymenochaetacées. Son nom renvoie à l'amadou, mot d'origine provençale qui signifie « amoureux », en allusion à sa capacité à prendre feu. Le nom binominal scientifique se traduit, lui, littéralement par « combustible à pansements ».

Nous avons vu aussi un Phellinus.

Et la Tramète hirsute : La chair et les spores sont de couleur blanche. Ce champignon courant peut se développer soit isolément, soit en compagnie de plusieurs individus étagés sur le support. Trop coriace et particulièrement sec, il est classé parmi les non comestibles. Trametes hirsutus

Jai adoré la tramète gibbeuse, Tramète gibbosa , verdie par des algues

Magnifique couleur verte, je n’ai pas pris de photos mais vous pouvez regardez sur le net.

Maintenant passons aux fleurs :

Marie-Claire nous a apporté des Pulsatilles de son jardin, magnifique fleurs.

Marie-claire a apporté aussi du Mahonia, c’est une plante arbustive appartenant à la famille des Berbéridacées. Il est étroitement relié au genre Berberis (épine-vinette par exemple).

Les feuilles piquantes ressemblent à celles du houx.

Ficaire, plante toxique en usage interne comme toutes les renonculacées.

Corydale creuse, avec ses bractées entières pour la reconnaissance.

Séneçon commun, primevères, violettes, pâquerettes.

Une bonne soirée ! C’est bien en début de saison pas trop de plantes et champignons, donc plus facile pour apprendre. Les deux photos d'Odette.

Tag(s) : #BOTANIQUE

Partager cet article

Repost 0