Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Persil

La réponse n'est pas évidente. Les Romains pensaient qu'il rendait les femmes stériles, mais plus tard il a été taxé de la réputation contraire, et on l'a même vanté comme aphrodisiaque. On recommandait aux impuissants d'ajouter quantité de persil haché à leur nourriture quotidienne. Dans le Poitou, on racontait que là où le persil venait bien dans un jardin, c'était que le jardinier était « bon étalon » ou qu'il n'y avait pas de jaloux dans la maison. Un dicton anglais affirme « Semez du persil, semez des bébés ». Une femme qui en plante ne tardera pas avoir un bébé, mais une femme enceinte ne doit pas en planter. Le persil a aussi la réputation de faire tarir le lait des femmes et des animaux domestiques, chiennes ou chattes.

Raifort

Les propriétés aphrodisiaques de cette racine sont soit fulgurantes, soit inexistantes selon les personnes. Il est recommandé, pour un effet immédiat, de mâcher un petit morceau sans l’avaler, et de placer le tout quelques secondes sous la langue, avant de l’ingérer. A utiliser avec beaucoup de modération pour éviter d’irriter les intestins.

Déjà les Grecs ne doutaient pas de ses vertus aphrodisiaques, pas plus que de celles du radis.

à suivre...

persil et raifort
Tag(s) : #les plantes aphrodisiaques de Haute-Savoie

Partager cet article

Repost 0