Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le céleri contient des vitamines A, C, B, P, minéraux et oligo-éléments. Il est excellent pour les muscles et liquéfie le sang, ce qui lui confère un pouvoir admis pour prolonger l’érection (qu’il ne saurait toutefois déclencher). Il réduit aussi les niveaux de cholestérol et aide les artères à combattre le vieillissement. Les Romains ont consacré le céleri à leur dieu Pluton, le dieu du sexe et…….de l’enfer.

A noter: le céleri rave, à consommer cru et râpé, est beaucoup plus concentré en principes actifs que dans sa forme « branche ».

Si le céleri est certainement le légume le plus réputé (sexuellement parlant), on le consommera plutôt lors des dîners estivaux ou automnaux, en se rappelant ce proverbe de Mme de Pompadour « Si la femme savait ce que le céleri fait à l’homme, elle irait en chercher de Paris jusqu’à Rome. »

Cette plante recèle certains alcaloïdes, en particulier l’apigénine, qui faciliterait la fabrication du sperme et aurait des effets vasodilatateurs.

La réputation d'aphrodisiaque que l'on attribue ici ou ailleurs au céleri est probablement dû à son goût piquant. « Le céleri rend vigueur aux vieux maris » disait-on autrefois. Un autre dicton proclame : « Si l'homme savait l'effet du céleri,

Il en remplirait son courtil? ».

On racontait aussi que les sorcières mangeaient ses feuilles pour s'envoler sur leurs balais et se rendre à leur sabbat.

Nostradamus conseille le céleri aux femmes frigides : « Si le mari trouve que sa femme est de complexion froide et ne se plaît au déduit, qu'il lui fasse manger des couillons d'oie et le ventre de lièvre, assaisonnés de fines épices, et de temps en temps, des salades où il y ait beaucoup de roquette, du céleri avec du vinaigre ». Car comme le fait remarquer le même Nostradamus : « Il ne suffit pas à l'homme de se faire aimer passagèrement, il faut que cela continue et que l'amour soit indissoluble; et, par ainsi, il a besoin d'avoir des secrets pour engager la femme à ne point changer ou diminuer son amour. »

Mme de Pompadour que le roi considérait « froide comme une macreuse », se faisait servir au déjeuner un potage de céleri, une poignée de truffes et du chocolat à l'ambre et à la vanille dans l'espoir de combattre sa frigidité. Casanova n'avait certes pas le même problème, mais avait recours aux mêmes produits pour s'échauffer le sang et se faisait préparer des salades de truffes et de céleri ainsi que du chocolat. Du 16e au 18e siècle, le céleri confit avait une solide réputation et était très apprécié. Dans nos campagnes, le vin de céleri, obtenu en faisant macérer dans un bon vin blanc une tête de céleri broyée avec du sucre, n'avait pas qu'une réputation de diurétique, les messieurs y avaient volontiers recours comme « remontant », pour trouver une seconde jeunesse.

Aujourd'hui, on tente tant bien que mal de rationaliser et certains expliquent ces croyances par le fait que le céleri contient un taux élevé de vitamine E, facteur d'équilibre des fonctions sexuelles.

à suivre...

Céleri

version papier à 5 euros : http://sabrinamillot.wix.com/lavalsedesaromes#!les-plantes-aphrodisiaques-de-haute-savo/c6v

Tag(s) : #les plantes aphrodisiaques de Haute-Savoie

Partager cet article

Repost 0