Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Au Moyen Âge, la Bourrache, était considérée comme une plante magique aphrodisiaque. La bourrache donne de l'assurance et de la hardiesse dans les entreprises amoureuses. Un rameau de bourrache fleuri permet au séducteur de conquérir une femme.

Vin de bourrache :

Faire macérer pendant une journée un dé à coudre de graines, et quelques feuilles, dans un litre de bon vin blanc sec.

Filtrer, rajouter quelques gouttes de jus de citron.

Servir bien frais.

« Ses propriétés euphorisantes vous réjouiront le cœur, à consommer avec modération….. »

Câprier

Plante sous-ligneuse, à souche émettant de nombreuses tiges couchées ou ascendantes, longues de 1 mètre et plus, pubescentes au sommet.

Écologie : Murs et rochers bien exposés, dans la Provence, le Languedoc, le Roussillon et la Gironde.

Répartition : Région méditerranéenne de l'Europe, de l'Asie et de l'Afrique.

Floraison : Juin-juillet. .

Usages : Cultivé dans tout le Midi pour ses boutons qui fournissent les câpres ; l'écorce et la racine sont diurétiques.

La réputation d'aphrodisiaque de la câpre ne date pas d'hier. C'est la Bible qui en fait mention la première dans l'Ecclésiaste. Pour profiter de ses vertus, il était généralement conseillé de boire la racine séchée en infusion avec du miel.

Le vieux proverbe " Quand la câpre n'agit plus, l'homme doit renoncer à Vénus " est on ne peut plus explicite.

Selon une croyance italienne originaire des Pouilles, manger des câpres crues pendant la messe de la Pentecôte remédie à l'impuissance masculine.

La racine séchée était utilisée pour des charmes d'amour.

à suivre...

Bourrache et câprier

version papier à 5 euros : http://sabrinamillot.wix.com/lavalsedesaromes#!les-plantes-aphrodisiaques-de-haute-savo/c6v

Tag(s) : #les plantes aphrodisiaques de Haute-Savoie

Partager cet article

Repost 0