Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

botanique
botanique

Pour mon anniversaire, j'ai eu une magnifique surprise, visiter le jardin botanique du château de Pérouse, à la sortie de Saint-Gilles dans le Gard, près d'Arles.

Ce jardin est encore en cours d'aménagement. Mais 130 variétés de Camélias, des plantes d'Australie, Afrique du Sud, mais surtout des espèces méditerranéennes, s'y épanouissent déjà ! Voici quelques photos du jardin :

Jardin botanique du château de Pérouse

Ils ont aménagé des ruisseaux, avec quelques petites cascades et des petits étangs; avec les plantes c’est magnifique.

Deux grands cèdres du Liban veillent sur l'entrée du château.

Sur une photo je vous montre un buis malade : ces petits arbustes dépérissent sous les coups de boutoir de deux maladies causées par des champignons microscopiques (Cylindrocladium buxicola et Volutella buxi) quand ils ne sont pas littéralement dévorés par les chenilles de pyrale (Cydalima perspectalis), un papillon importé récemment d'Asie. Quelle galère ! Les chenilles de ce papillon nocturne, arrivé en France sont capables de défolier un gros buis en moins de 24 h.

Jardin à visiter si vous êtes dans la région et voici les explications du jardin :http://www.chateau-perouse.com/fr/jardins/

Explication sur leur site :

" Le parc botanique de Château Pérouse est le fruit de 10 ans de recherche, de réflexion et de travail, pour aboutir à un concept spécifique. La superficie de 65 ha ouvrait le champ des possibles à l’infini, sans jamais perdre de vue que la végétation méditerranéenne reste le point d’ancrage du projet."

" Au fil des siècles, d’illustres botanistes ont exploré le monde ramenant de leurs voyages, des graines, des spécimens et de nombreuses études. Ils purent dresser un inventaire non exhaustif et définir des «archétypes» d’espèces végétales regroupant les mêmes spécificités. Ainsi les végétaux dits de type méditerranéen occupent bien évidemment le pourtour méditerranéen, mais cette typicité se retrouve aussi…. En Australie, en Afrique du Sud… au Chili….

D’où l’idée originale retenue…Créer un parc botanique des espèces méditerranéennes.

La métamorphose du lieu opère peu à peu.

Dans un 1er temps, L'ambiance du jardin actuel entourant la demeure a été améliorée. Nous avons crée une pépinière qui accueille les grands sujets, étape essentielle pour permettre leur développement et suivre leur comportement avant leur réimplantation. La nature par principe généreuse nous offrant boutures et graines, nous a donné l’idée de créer une seconde pépinière qui voit s’épanouir les jeunes pousses.

Puis dans un 2ième temps, et dans le respect des chartes environnementales, nous avons installé un jardin d’expérimentation où nous testons toutes ces plantes arrivant des quatre coins du monde.

Toutes ces études, ces essais, représentent un challenge qui ne pourra aboutir qu’avec un partenaire incontournable, le temps."

Tag(s) : #BOTANIQUE

Partager cet article

Repost 0